le marbre nu

Pour construire un tel bateau, la préparation du site est importante. Ainsi j'ai opté pour un marbre à rail central sur lequel les futures membrures seront posées à l'envers. Les premiers travaux de chaudronnerie donneront donc une coque retournée.
Le rail central est parfaitement droit et horizontal. Je l'ai contruit avec 2 barres IPN 120 de 6 mètres soudées bout à bout. Ces barres reposent sur des plots de béton préalablement enterrés et cimentés de niveau. Les barres latérales sont de type IPN 100 dont l'alignement peut être relativement approximatif.
J'ai repéré chaque position de membrure avec un morceau de T de 30x3 de hauteur légèrement supérieure à la hauteur d'appui de la membrure concernée. Ces morceaux sont soudés à la verticale sur le rail central. Enfin, j'ai pointé contre chaque T un morceau de cornière de 40x4 de la hauteur exacte d'appui de chaque membrure. Ainsi, chaque membrure reposera ultérieurement sur sa cornière et contre le T.
Les membrures ont été fabriquées sur un gabarit, selon les préconisations des plans de l'architecte. Il faut donc construire d'abord un gabarit, reporter les côtes puis tracer les membrures. Il faut ensuite débiter les fers en respectant les longueurs et angles notés sur les plans ou relevés directement sur gabarit. Une scie fraise réglable en angle m'a été très utile pour ce travail, mais on peut utiliser une meuleuse d'angle pour effectuer le même travail. La surface du bateau étant bombée, il a fallu également que j'apprenne à cintrer. Compte tenu du rayon de cintrage (7m) et des caractéristiques des fers employés (fer plat de 40x6), ceci a pu être fait manuellement. Chaque fer a été entaillé de manière appropriée pour le passage ultérieur des lisses. Il a fallu enfin les caler sur le gabarit et passer à la soudure et ceci, pour chaque membrure.
Quand la construction des membrures a été achevée, je les ai peintes avec une peinture anti-rouille du commerce. Cette peinture protégera les membrures jusqu'à l'étape du sablage préalable au revêtement de la coque avec des enduits spécifiques.
J'ai enfin transporté au chantier les membrunes finies sur remorque légère, près du marbre, en vue de les poser.